Le Glossaire de l'univers bancaire

Retrouvez ci-dessous tous les termes que vous entendez souvent dans l'univers de la banque (même ceux que vous n'entendez pas) ainsi que leur définition.



Abonnement :  Accord officiel temporaire ou permanent passé avec une banque pour l’utilisation d’un service ou produit.

 

 

Abonnement à des services de banque en ligne : Frais perçus par la banque pour un abonnement à son offre de services de banque en ligne(Internet, Internet mobile, SMS…). 

 

Accréditif  : Ordre donné par un banquier à une ou plusieurs de ses agences  ou à une autre banque, d'exécuter pour le compte d'un client des opérations de banques déterminées .

 

Action : Titre de propriété représentant une part  du capital de l'entreprise. Il confère un certain nombre de droits pour celui qui le possède, notamment celui de recevoir une partie des bénéfices réalisés par l'entreprise (les dividendes) et de participer aux assemblées générales.

 

Affacturage ou factoring : Transfert, par voie de subrogation conventionnelle , de créances commerciales
d'une entreprise à un organisme (le factor ou affactureur) chargé, moyennant rémunération, de les recouvrer et d'en assurer la bonne fin.

 

Agence :  Lieu d’accueil de la clientèle d’une banque. 

 

Agios : Intérêts débiteurs perçus par la banque, généralement à l’occasion d’un découvert du compte,calculés en fonction de la somme, de la durée et du taux d’intérêt du découvert et auxquels s’ajoutent les frais et commissions. Les agios sont calculés  au jour le jour , ils sont prélevés sur le compte le mois ou le trimestre suivant.

 

Amortissement : Remboursement prévu en une ou plusieurs fois d’un emprunt. Selon le type d’emprunt, il peut être étalé dans le temps ou effectué en une seule fois en fin de contrat. 

 

 

Approvisionnement : Opération par laquelle le solde d'un compte créditeur est augmenté, et celui d'un compte débiteur est diminué, notamment par un versement d'espèces,un virement reçu, une remise de chèque à encaisser ou d'effet à recouvrer,sous réserve, le cas échéant, des dates de valeur et des délais de disponibilité des sommes à encaisser.

 

Autorisation de découvert : Accord donné par la banque permettant de bénéficier d’un découvert d’un montant maximum
déterminé et remboursable selon des modalités convenues d’avance.

 

 

 

Autorisation de prélèvement  :  Autorisation donnée par le client à sa banque de payer les prélèvements qui seront présentés par une société ou des créanciers désignés par l’autorisation. 

 

 

Avenant :  Acte écrit, constatant l'accord de toutes les parties et modifiant les termes ouvenant en complément des dispositions d'un contrat.

 

 

Avis aux Tiers Détenteurs (ATD) :  Procédure administrative (sous forme d’une saisie-attribution) permettant à la direction générale des Impôts et au Trésor public de faire bloquer, puis de se faire attribuer une somme qui lui est due au titre des impôts.

 

 

Avis de prélèvement : Opération par laquelle une banque, qui en a reçu mandat de son client, paiecertains créanciers et débite le compte de ce client.

 

 

Banque :  Établissement autorisé par la loi à assurer des opérations de banque, c’est-à-dire la réception de fonds du public, les opérations de crédit, ainsi que la mise à la disposition de la clientèle ou la gestion de moyens de paiement. Le terme « établissement de crédit » ou « caisse » est
également utilisé.

 

 

BIC (Bank Identifier Code)  :  Code permettant d’identifier une banque au niveau international .Il se trouve sur le relevé de compte. Il est nécessaire au traitement autorisé des virements européens ou international.

 

 

Billet de trésorerie :Titre de créance négociable représentatif d'un placement à terme de gros montant effectué auprès d'une entreprise.

 

 

 

Bon de caisse : Placement à terme par lequel l'épargnant, en contrepartie d'un dépôt effectué auprès de sa banque, reçoit un bon représentatif de sa créance. Sur ce document, la banque reconnaît sa dette et s'engage à rembourser le capitalet les intérêts à une date donnée au déposant ou à tout bénéficiaire désigné par le souscripteur. Un Bon de caisse peut être soit nominatif, soit au porteur (bon anonyme).

 

 

Bon de trésor : Titre à court ou moyen terme qui est émis par le Trésor Public et qui représenteune créance sur l'État. Son taux d'intérêt est progressif et dépend de la durée de la conservation du bon.

 

 

 

BOR (Billet à ordre relevé) :  C’est un billet à ordre dématérialisé. Crée sous forme de fichier informatique par le créancier
à partir du support que lui adresse le débiteur selon les mêmes principes que les LCR (format exploitable par la banque et mentions obligatoires).
 Le BOR est ensuite télétransmis et suit un circuit de traitement identique à celui des LCR. *LCR : lettre de change relevé

 

 

Capacité juridique :  Droit d’effectuer seul des opérations, par exemple emprunter.

 

 

Capitalisation :  Opération qui consiste à intégrer à un capital, les intérêts qu’il a produit pendantune période déterminée. C’est sur ce nouveau capital que seront calculés les intérêts de la période suivante et ainsi de suite.

 

 

Capitalisation boursière : Valeur boursière de la part du capital de la société coté en Bourse (capital flottant). Elle est égale au cours de l’action multiplié par le nombre d’actions en circulation.

 

 

 

Carte à autorisation systématique : Moyen de paiement prenant la forme d’une carte émise par un établissementde crédit et permettant à son titulaire, conformément au contrat passé avec sabanque, d’effectuer des paiements et/ou des retraits. Des services connexes peuvent y être associés (assurance, assistance…).

 

Carte à débit différé : Carte de paiement permettant à son titulaire de régler des achats et/ou d’effectuer des retraits au moyen d’un crédit préalablement et contractuellement défini.

 

 

 

Carte à débit immédiat : carte de paiement à débit immédiat permettant à son titulaire de régler des achats et également d’effectuer des retraits dans les automates bancaires (DAB/GAB) après vérification de la provision disponible sur son compte de dépôts, sauf exception (péages par exemple). Les achats et/ou les retraits sont débités immédiatement.

 

 

Carte à Débit/Crédit :Carte de paiement permettant à son titulaire de régler des achats dont les montants sont débités, par la banque,généralement en fin de mois. Toutefois, les retraits sont débités immédiatement.

 

 

 

Carte bancaire : Carte de paiement permettant à son titulaire de régler des achats et/ou d’effectuer des retraits dont les montants sont généralement débités au jour le jour.

 

 

 

Carte de crédit : Carte de paiement permettant à son titulaire de régler des achats et/ou d’effectuer des
retraits dont les montants sont généralement débités au jour le jour. Ou d’effectuer un paiement à crédit  .

 

 

Carte de retrait : Carte délivrée par la banque permettant d’effectuer exclusivement des retraits de billets dans des automates bancaires (DAB/GAB). Son utilisation peut être limitée ou non à un seul guichet bancaire, à une seule banque ou à une seule agence.

 

 

 

Caution bancaire (Engagement par signature) :  Engagement donné par une personne à l’égard d’un créancier de s’acquitter
d’une obligation si le débiteur ne s’y satisfait pas lui-même.Cet engagement donne lieu à la perception d’une commission d’engagement. (garantie donnée par une banque )

 

 

 

Change Manuel  : Opération qui consiste à convertir des billets de banque d’une monnaie dans une autre monnaie. Cette opération donne généralement lieu à la perception d’une commission de change.  

 

 

  Chèque : Moyen de paiement normalisé avec lequel le titulaire (tireur) d’un compte donne l’ordre à  son banquier (tiré) de payer au bénéficiaire du chèque la somme inscrite sur celui-ci. La provision doit être disponible lors de l’émission du chèque et maintenue jusqu’à sa présentation. 

 

 

Chèque barré : Chèque émis par une banque à la demande du client, et dont le montant, immédiatement débité du compte de dépôts du client, est ainsi garanti. Les chèques de banque sont souvent exigés pour le règlement d’achats importants. 

 

 

Chèque certifié :Chèque qui ne peut être payé que par remise sur un compte bancaire.

 

 

Chèque de banque : Chèque dont le paiement est garanti par la banque durant un certain délai.  Ce type de chèque est désormais remplacé par le chèque de banque.

 

Chèque de voyage (ou « traveller’s chèque ») :Moyen de paiement acheté à la banque, libellé en euros ou en devises étrangères, payable à
tous les guichets de la banque ou de ses correspondants à l’étranger et accepté par certains commerçants pour régler des achats.

 

 

Chèque non barré et/ou endossable : Moyen de paiement acheté à la banque, libellé en euros ou en devises étrangères, payable à
tous les guichets de la banque ou de ses correspondants à l’étranger et accepté par certains commerçants pour régler des achats.

 

 

 

Chèque sans provision : Chèque émis sur un compte de dépôts dont le solde disponible ou le découvert autorisé est insuffisant pour régler le montant du chèque. L’émetteur se voit interdit d’émettre des chèques jusqu’à ce qu’il régularise sa situation. L’émission d’un chèque sans provision entraîne des frais bancaires et éventuellement des pénalités à payer au Trésor Public (si la régularisation n’a pas lieu dans un délai de 2 mois après l’interdiction). La provision doit être disponible dès l’émission du chèque et maintenue jusqu’à sa présentation. 

 

 

Clôture de compte  :Opération consistant à fermer le compte détenu auprès de la banque. Un compte peut être fermé sans fournir de motifs. La clôture du compte est une opération gratuite. Les modalités de clôture sont précisées dans la convention de compte.

 

Code IBAN (International Bank Account Number) : Norme internationale d’identification des comptes bancaires. L’IBAN garantitl’identification de chaque compte bancaire de la clientèle. Il est composé ducode pays où est localisé le compte, de la clé de contrôle et de l’identifiant national du compte.

 

Code RIB (Relevé d’Identité Bancaire) : Code permettant  d’identifier les coordonnées bancaires d’un client. Le RIB comporte le nom du titulaire du compte, le nom de la banque, le code établissement, le codeguichet, le numéro de compte et la clé de contrôle. Désormais, y figurent également le code IBAN et le BIC. Il peut être communiqué par le client à tous ses débiteurs ou créanciers pour permettre l’enregistrement automatique des opérations (virements, prélèvements, TIP) sur son compte. 

 

 

Commission : Somme perçue par une banque en rémunération d’un service fourni à son client.

 

 

 

Compte indivis :Compte collectif ouvert au nom de plusieurs personnes. L’accord et la signature de tous les cotitulaires sont nécessaires pour réaliser les opérations sur le compte.

 

 

Compte à terme : Compte où les fonds sont bloqués pendant une certaine période convenue contre une rémunération prévue au départ.

 

 

 

Compte à vue : Compte dont le solde peut être retiré par le client à tout moment, sans qu’il ait à avertir sa banque au préalable.

 

 

Compte bloqué : Compte où les fonds sont bloqués pendant une certaine période convenue contre une rémunération prévue au départ.

 

 

Compte collectif :Compte ouvert au nom de plusieurs personnes. 

 

 

 

   Compte courant  :C 'est un  compte utilisé pour gérer quotidiennement son argent et effectuer des opérations . C’est sur ce compte qu’un client dispose en général d’une carte bancaire et  d’un chéquier.  

 

 

 

Compte de dépôt (Ou compte chèque) : Compte bancaire servant à enregistrer les encaissements et les décaissements réalisés par le banquier pour le compte de son client. Il permet également la délivrance et l’utilisation d’un carnet de chèque.

 

 

Compte individis  : Compte ouvert au nom de plusieurs personnes. Dans un compte indivis, les cotitulaires font fonctionner ensemble le compte. Dans un compte joint, chaque cotitulaire peut le faire fonctionner seul.

 

 


Compte joint : Compte ouvert au nom de plusieurs personnes. Ce compte permet à chacun des titulaires de le faire fonctionner seul, exactement comme s’il en était l’unique titulaire. Chaque co-titulaire est personnellement responsable desdécouverts éventuels, même s’ils ne sont pas de son fait.

 

 

Compte titres : Compte enregistrant les titres déposés par leur titulaire, particulier ou entreprise, auprès d’un établissement de crédit ou une société de bourse.

 

Convention de compte :  Contrat écrit et signé entre une banque et son client. Il précise les conditionsdans lesquelles fonctionne le compte (ouverture, clôture, moyens de paiement fournis, frais, médiation,…), ainsi que les droits et les obligations de chacune des deux parties.

 

 

 

Cotation :    Frais perçus périodiquement sur le compte d’un client pour la mise à disposition d’une offre de prestations de services groupées.

 

 

 

Cotisation à une offre groupée de produits et de services (Comptes Services) : Frais perçus périodiquement sur le compte d’un client pour la mise à disposition d’une offre de prestations de services groupées.


 
 

 

Cotisation carte  : Frais perçus, généralement annuellement, sur le compte du client pour la mise à disposition ou le renouvellement d’une carte bancaire et des services correspondants.

 

 

 

Créancier :  Personne physique ou morale à qui est due une somme d’argent.

 

 

 

Crédit (écriture de crédit) : Opération comptable qui augmente le solde du compte, par exemple à la suite d’un virement reçu, d’un dépôt d’espèces, ou d’une remise de chèque.

 

 

Crédit (opération de crédit) :   Opération par laquelle un établissement de crédit met ou promet de mettre à disposition d’un client une somme d’argent moyennant intérêts et frais, pour une durée déterminée ou indéterminée. (Lorsque le crédit est dit gratuit, les frais et les intérêts sont nuls).

 

 

 

Crédit affecté:Crédit permettant de financer un bien ou un service déterminé. Les deux contrats,le prêt et l’achat du bien ou du service, sont étroitement liés. Le contrat de crédit peut ainsi être annulé si l’achat du bien ou du service ne se réalise pas.

 

 

 

Crédit amortissable : Prêt dont le montant, la durée et les remboursements périodiques (amortissement
du capital et intérêts) sont déterminés lors de sa mise en place, selon un échéancier. Les remboursements peuvent être fixes ou varier selon desclauses de révision clairement définies.

 

 

Crédit documentaire  : Engagement pris par la banque d’un importateur de garantir à l’exportateur le paiement de marchandises contre la remise de documents attestant de l’expédition et de la qualité des marchandises prévues au contrat. Le crédit documentaire peut être révocable ou irrévocable, notifié ou confirmé.

 

 

Crédit immobilier : Crédit destiné à financer l’acquisition d’un logement, d’un terrain ou des travaux de rénovation ou d’aménagement.

 

 

 

Crédit in fine : Crédit dont le capital se rembourse en une seule fois à l’échéance. Les intérêts sont généralement payés périodiquement sur la durée du prêt.

 

 

Crédit non affecté ou prêt personnel : Crédit dont les fonds peuvent être utilisés à la convenance de l'emprunteur .

 

 

Crédit relais :Crédit accordé par une entreprise bancaire dans l’attente d’une rentrée d’argent.Ce prêt est remboursable en une fois dès la réalisation de la vente.
 

 

 

Crédit renouvelable : Opération par laquelle un établissement de crédit met ou promet de mettre à la disposition d’un client une somme d’argent moyennant intérêts et frais sur la partie utilisée. Cette somme est réutilisable au fur et à mesure des remboursements en capital. Elle peut être remboursée à tout moment, en totalité ou en partie.

 

 

DAB (Distributeur Automatique de Billets) :Appareil qui permet de retirer une somme d’argent du solde du compte bancaire à l’aide
d’une carte bancaire et d’un code confidentiel, dans des limites fixées à l’avance contractuellement. 

 

 

Date comptable : Date à laquelle la banque enregistre comptablement l’opération sur le compte du client.

 

 

Date d'opération :Date à laquelle l’opération est effectuée par le client. 

 

 

Date de valeur : Date de référence qui sert au calcul des intérêts créditeurs ou débiteurs. 

 

 

 

Débit (écriture de débit)  :Opération comptable qui diminue le solde du compte, par exemple à la suite de l’émission d’un chèque, d’un prélèvement ou d’un retrait d’espèces à un DAB.   

 

Débiteur  : Personne physique ou morale tenue de remplir une obligation. Le plus souvent, il s’agit de payer une somme d’argent à un créancier. Un compte de dépôts est dit débiteur lorsque son solde est négatif.
 

 

 

Décaissement : Opération bancaire consistant à mettre des fonds à disposition d’un client.

 

 

 

Découvert du compte :  Position d’un compte de dépôts lorsque son solde est négatif. Cette situation peut avoir été contractualisée (autorisation de découvert) préalablement ou non par le banquier. 

 

 

Dépassement : Fait d’excéder le montant d’un seuil (plafond autorisé) ; par exemple découvert du compte ou seuil de retrait d’espèces autorisé par carte bancaire.

 

 

Dépôt à terme : Dépôt rémunéré d’un montant contractuel avec une échéance et un taux déterminés.

 

 

 

Dépôt à vue :Dépôt sur un compte à vue, par exemple le compte de dépôt.

 

 

Devise  : Monnaie de tout pays étranger.

 

 

Différé d’amortissement : Période pendant laquelle l’emprunteur ne rembourse aucun capital. Il ne paie que les intérêts du prêt. Les cotisations d’assurances sont généralement perçues pendant la période de différé d’amortissement.

 

 

 

Différé total : Frais perçus par la banque pour la conservation d’un portefeuille de valeurs mobilières (actions, obligations…).

 

 

 

     Dividende   :  Revenu perçu par le détenteur d’une action et correspondant à la part du bénéfice réalisé qu’une société distribue chaque année à ses actionnaires. Il peut être versé en espèces ou bien en actions.

 

 

Droit  de garde : Frais perçus par la banque pour la conservation d’un portefeuille de valeurs mobilières (actions, obligations…).